Native American

Painting

Hattie Tom, Apache

« Hattie Tom » Acrylic on Wood Panel 18 X 24

A young Chiricahua Apache woman, wearing a fringed hide dress decorated with beads and metal cone tinklers. 

I used a wood panel and covered it with real birch bark that I found in a forest in USA.

After a long research about Native American I fell in love with a picture dated of 1898 taken by Frank A. Rinehard.

Un peu d’histoire…
Les Amérindiens sont les premiers occupants du continent américain et leurs descendants.

L’arrivée des Européens en Amérique du Nord à partir du xvie siècle provoqua d’importantes conséquences sur les Amérindiens : leur nombre s’effondra à cause des maladies, des guerres et des mauvais traitements. Leur mode de vie et leur culture subirent des mutations. Avec l’avancée de la Frontière et la colonisation des Blancs américains, ils perdirent la majorité de leur territoire, furent contraints d’intégrer des réserves. Leur situation démographique, sociale et économique ne cessa de se dégrader. Depuis les années 1970, la communauté amérindienne connaît un certain renouveau : leur population augmente, la pauvreté recule lentement, les traditions revivent. Si les Amérindiens sont désormais des citoyens à part entière, ils restent malgré tout en marge du développement américain.  Source: Wikipedia

Publicités

Geishas « Monde des Fleurs et des Saules »

Painting

10 x 20  (18 x 22 with frame)

12 X 22 with black frame

Mes recherches sur le sujet m’ont fait comprendre beaucoup de choses sur le travail extraordinaire d’une geisha.  D’abord la geisha, souvent appelée « geiko » à Kyoto, est au Japon une artiste, femme de compagnie, qui dédie sa vie à la pratique artistique raffinée des arts traditionnels japonais pour des prestations d’accompagnement et de divertissement, pour une clientèle très aisée.  Le mot « geisha » peut s’interpréter comme « personne d’arts » ou « femme qui excelle dans le métier de l’art ».

Le nombre de geisha a diminué énormément il n’est plus que 200 de nos jours (principalement à Kyoto, dans le quartier de Gion).  Le nombre d’apprentie geisha (maiko) a connu récemment une nette augmentation.
Les geishas appartiennent au « monde des fleurs et des saules« .  Une geisha doit avoir la délicatesse d’une fleur ainsi que la force et la souplesse d’un saule.

Les premiers geishas étaient des hommes.  A partir de 1800, toutes les geishas étaient des femmes.  Le gouvernement japonais officialisa le métier de geisha en 1779.  Le gouvernement fixa un tarif officiel pour les activités des geishas en 1886.  Les geishas sont les gardiennes de la tradition japonaise!  Les jeunes filles ne peuvent devenir maiko avant 15 ans.

Les couleurs du kimono se choisissent selon la saison.  Couleurs vives pour les jeunes femmes et couleurs plus discrètes pour les geishas de plus de 30 ans.  Les kimonos sont fabriqués et peints à la main (entre 5000 et 6000 euros) pour un bon kimono.  Les coiffures des geishas sont des chignons traditionnels japonais et doivent tenir une semaine.  La coiffure typique des maiko est dite en « pêche fendue »; il s’agit d’un chignon divisé en deux au au milieu duquel apparaît une étoffe de soie:  d’abord imprimé de motif puis rouge une fois la virginité de la geisha perdu.

Une geisha a besoin d’un protecteur, nommé « danna« , un homme riche.  Les geishas sont censées êtres célibataires, et celles qui se marient abandonnent leur métier.  Les geishas ne sont pas des prostituées, mais plutôt des hôtesses ou des dames de compagnie raffinées.

Film  »Mémoires d’une geisha » sortie en 2005.
Livre par Yuki Inoue, « Mémoires d’une geisha » sortie en 1997.

Question:  Est-ce une geisha ou une apprentie geisha ?